Accueil > Territoire > Présentation > Environnement

Environnement

Puits et forages

Vous avez l'obligation de le déclarer en mairie

Vous avez ou allez construire un puits ou un forage pour votre usage personnel (arrosage du jardin, lavage des sols, des voitures, soins d’hygiène, etc…)? Vous avez l’obligation de le déclarer dans votre mairie.

Infos et démarche sur www.service-public.fr

Pourquoi déclarer ?

Cette déclaration répond à une préoccupation environnementale et à un enjeu de santé publique.
De tels ouvrages peuvent en effet avoir des conséquences sur la qualité et/ou la quantité des eaux des nappes phréatiques et restent des points d’entrée de pollution possibles. Il est donc important d’en posséder un recensement strict afin d’adapter des mesures préventives et/ou curatives.

Quand déclarer ?

  • Dans un délai maximum d’un mois après la fin des travaux, le particulier doit actualiser sa déclaration initiale sur la base des travaux réalisés.
  • Pour les ouvrages existants, une seule déclaration est nécessaire.

Frelon asiatique

Destruction des nids de mai à fin novembre

A partir de fin avril, il importe de localiser les nids afin de les détruire vers mi-juillet, avant la naissance des nouvelles fondatrices. La plus grande prudence est nécessaire, et seules des personnes habilitées et correctement équipées doivent agir sur ce terrain.

S’il se trouve sur le domaine public, les services municipaux font appel à une société spécialisée qui y injecte un biocide à l’aide de cannes extensibles depuis le sol.

En revanche, si le nid est situé sur un terrain privé, l’intervention est à la charge des propriétaires, avec possibilité d'une aide financière.

Aide communale de lutte contre le frelon asiatique : infos et dossier de demande

Essaim d'abeilles : en cas de découverte

Si vous découvrez un essaim d’abeilles, contactez un apiculteur agréé « GDSA 56 » (Groupement Défense Sanitaire Apicole) qui le récupèrera :

  • président : M. GUEGAN 06 98 29 22 73
  • M. JOSSE (Hennebont) : 02 97 36 14 90
  • M. TOULIOU (Lorient) : 06 95 39 15 98

 

 

Label "Ville fleurie"

La Ville de Lanester fait le choix d'un fleurissement durable et harmonieux.

En 2012, elle obtient la 4e fleur, plus haut degré de cette distinction nationale. En 2015, nouvelle attribution de ce label pour trois années supplémentaires. En 2018, renouvellement du label 4e fleur, et prix de la mise en valeur de son patrimoine décerné par le jury. En 2022, le label est à nouveau attribué à la commune, preuve de son engagement renouvelé en faveur de la biodiversité et du cadre de vie.

 

Eclairage public

Coupure de l'éclairage public 

En 2017, Lanester a été récompensée par le label "Ville étoilée" attribué par l'ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes), dans la catégorie "commune ayant cherché à inclure et sensibiliser les citoyens".

L'éclairage public représente la moitié de la consommation en électricité de la ville. La municipalité a fait le choix d'éclairer de façon plus raisonnée afin de maîtriser l'empreinte écologique, d'assurer un cadre de vie durable aux Lanestériens et de réaliser des économies. L'éclairage public est donc coupé :

  • de 23h00 à 6h00 en semaine (sauf grands axes)
  • de 1h00 à 6h00 le week-end (vendredi et samedi soir).

Les économies réalisées sont investies dans le renouvellement, la rénovation du parc d'éclairage (remplacement par la technologie LED) et l'expérimentation de dispositifs innovants (ex : capteurs de mouvement aux feux "piétons").

La décision de l'extinction a été prise à l'issue d'un cycle de concertation et d'une expérimentation de 3 mois. Les plages d'extinction ont ensuite été revues dans le cadre du plan de résilience énergétique de 2022. La commune fait partie des rares communes qui font un suivi de la réglementation des enseignes et des vitrines restant allumées après 1h du matin.

Réseau chaleur bois

La commune de Lanester est équipée de 2 chaufferies bois qui alimentent en chaleur différents bâtiments publics environnants. Une nouvelle étape en faveur des énergies renouvelables qui allie écologie et économies pour la collectivité. De plus, l'approvisionnement et le stockage du bois sont garantis par des filières locales.

Chaufferie n°1 (2010)
Délégation de service public. Gestion confiée à la société Dalkia.

  • Hôtel de Ville
  • Quai 9
  • Centre social Albert Jacquard
  • Lycée Jean Macé
  • Médiathèque Elsa Triolet
  • Gymnases Jean Zay, Léo Lagrange, Pierre de Coubertin
  • Cité Kesler-Devillers
  • Résidence autonomie Louis Aragon

Chaufferie n°2 (2018)
Société Publique Locale, en partenariat avec la ville de Lorient, Lorient Agglomération et d'autres collectivités locales. 

  • Piscine Aqualane's
  • Conservatoire Darius Milhaud (danse et musique)
  • Atelier d'arts plastiques
  • Le Stud!o

Brûler du bois pour produire de la chaleur, c’est un principe vieux comme le monde, un des fondements de l’évolution humaine et de la civilisation. Et c’est aujourd’hui la solution la plus durable et la moins polluante en comparaison avec les autres énergies actuellement exploitées : gaz, fioul, électricité... Pourquoi ? Parce que lorsqu’elle est utilisée dans un système de foyer fermé qui permet de réguler l’arrivée d’air, la chaleur bois optimise la consommation du combustible et donc le rejet de dioxyde de carbone (CO2), principal responsable du réchauffement climatique à l’échelle mondiale. On considère ainsi que la ressource bois est renouvelable : sa combustion émet la même quantité de CO2 que celle utilisée pendant sa croissance. Il suffit en outre de quelques années voire décennies pour faire pousser un arbre… contre des millénaires pour les énergies fossiles ! Autre avantage non négligeable, le bois est également une ressource locale facilement exploitable dans nos contrées, avec une filière aujourd’hui bien structurée.

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

 

 

 

 

VOS SERVICES